Archives par mot-clé : javascript

Brackets -Un éditeur open source à la page du web-design.

Brackets, un éditeur qui comprend les besoins des web-designers

Voila cela fait plusieurs mois que je recherchait un éditeur html, CSS, javascript plutôt léger et qui fonctionne bien. J’ai découvert cette perle rare : brackets

C’est un editeur agréable et ergonomique et facile a configurer, il dispose de plus d’un système de « plugins » qui permettent la personnalisation  de l’ensemble, soit au niveau des thèmes (Perso j’en prend un bien sombre, car moins fatiguant pour les yeux), soit au niveau des fonctionnalités (J’aime beaucoup « beautify », « lint »).

Parmi les petits trucs que j’aime dans brackets, il y a le « live preview » qui montre en temps réel les modifications effectuées soit dans le html, soit dans le Css par le webdesigner. Il y a également la possibilité de voir « in code » les prévisualisation des images, styles css, etc …Brackets

C’est réellement pratique !

Pour les intégrateurs html en « full stack », le raccourci « Ctrl+E » permet une fois qu’on as lié sa feuille de style, de définir ses styles directement dans l’édition du code HTML. Il faut toutefois faire attention à s’organiser un tant soit peu pour éviter l’anarchie.

Voici une liste d’extensions directement accessible dans « Brackets » que j’adore :

  • Beautify : Permet de ré-organiser son code, refaire l’indentation notamment.
  • Emmet : L’auto-complétion par excellence.
  • HTMLHint : Un validateur parfois plus pertinent que le validateur W3C.
  • CSSlint : Permet de trouver les erreurs CSS
  • ColorHints : pour retrouver rapidement les couleurs utilisées dans les feuilles de styles (Les dernieres saisies en commancant par #)
  • PHP Code Quality Tools : pour « auditer son code PHP », nécéssite un binaire PHP et codeSniffer.
  • Brackets Git : Extension pour utiliser Git  :-p
  • Brackets file tabs : Pour afficher les fichiers ouverts en « onglets » plutot qu’en liste sur la gauche, un peu comme Eclipse, Komodo.

En résumé,  Brackets est sympa, pratique et ergonomique avec quelques modifications. Il est résolument orienté « frontend » et ne trouvera sa plein utilité qu’en complément avec un IDE. En effet, Brackets permet de créer, modifier, améliorer en live l’affichage d’un site, mais n’est pas encore au niveau des IDE tels que Komodo, Eclipse pour la gestion des bibliothèques et des projets complexes.

Je le recommande pour tous les webdesigners et intégrateurs qui ne s’occupent que de  la mise en page d’un site.

En plus c’est de l’open-source, ce qui n’est pas pour gacher mon plaisir ! 😀

Cet article est très largement inspiré de Alsa creations et mon expérience personnelle : http://www.alsacreations.com/outils/lire/1654-brackets-editeur-front-end.html

Comment récuperer des paramètres passés en Url d’un appel de javascript !

Bonjour,

Derrière ce titre quelque peut imbitable, se cache une problèmatique réelle. Dans le cadre de l’affilation certains diffuseurs ont besoin d’inclure des javascript plutot que des widget en iframe.

Pourquoi ? Ben tout simplement pour pouvoir afficher de manière asynchrone leur page et les widgets des annonceurs.

Si comme moi, vos bannières sont des médias riches incluant des images, css, et js, vous  et si en plus vos médias ont besoin de paramètres particuliers, vous allez aimer ce billet !

Je m’explique.

J’ai des bannières paramétrables et qui nécéssitent d’être insérées dans la pages du diffuseur via une iframe (Oui je sais les iframes c’est mal ! :-D).

Exemple de script Iframe :

<iframe src="monurliframe" width="malargeur" height="mahauteur"/>

Seulement je voudrais faire ceci en chargeant simplement un fichier javascript avec un appel du type :

<script type="application/x-javascript" src="httpw://monsite/js/monscript.js?param1=valeur1&param2=valeur2"></script>

Ah oui mais seulement voila, les paramêtres ne sont pas recupérable  en javascript, donc « Houston ? On as un problème ! »

L’astuce consiste a rechercher l’inclusion du script, de « parser » la source de l’appel et à en extraire les paramètres.

Pour ce faire, j’ai utliser un bout de code trouvé à l’adresse suivante : http://linuxfr.org/forums/programmationweb/posts/javascript-appel%C3%A9-avec-param%C3%A8tres-dans-lurl

Avec un peu de reformattage, on arrive au code suivant :

//Recuperation des parametres passés en url de l'appel javascript.
function getParam(){
  var src;
  var scripts = document.getElementsByTagName('script');
  for(var i = 0; i < scripts.length; i++){
    src = scripts[i].getAttribute('src');
    if(src.match(/widget\.js(\?.*)?$/) != null){
      var splitURL = src.split('?');
      var params = splitURL[1].split('&');
      var myParams = new Object();
      var keyValue = new Array();
      for(var j = 0; j < params.length; j++){
        keyValue = params[j].split('=');
        myParams[keyValue[0]] = unescape(keyValue[1]);
      }
    }
  }
  return myParams;
}
params = getParam();
//Ecriture de l'iframe
document.write('<iframe src=\"http:/monsite.com/mapageiframe.php?param1='+params['param1']+'&param2='+params['param2']+'\" frameborder=\"0\" border=\"0\" marginwidth=\"0\" marginheight=\"0\" scrolling=\"no\"></iframe>');

La premiere partie est la fonction qui parcourt le document courant et isole toutes les balises <script>, ensuite pour chacune d’entre elles, on verifie que le nom du fichier javascript correspond bien au notre. Si c’est le cas, on extrait les paramêtres que l’on retourne dans un tableau associatif.

La seconde partie est un exemple d’utilisation : l’ecriture d’une iframe, ceci dit c’est applicable à nombre de cas !

En espérant que ce billet vous sera utile !